Il est possible que le site mette un peu de temps Ă  charger… mais ça en vaut la peine !

Anne Hidalgo au Grand Palais Ă  Lille pour lancer sa Campagne

Après avoir été officiellement investie candidate par le Parti Socialiste le 14 octobre dernier, la mairesse de Paris est venue faire son discours d’investiture au Grand Palais à Lille, bastion de la gauche socialiste tenu par sa collègue et amie Martine Aubry.

Anne Hidalgo arrive au grand palais de Lille.

Dès son arrivée à l’extérieur du Grand Palais, Anne Hidalgo est directement abordée par les journalistes et les militant·e·s, certain·e·s venu·e·s de toute la France pour assister à l’évènement. De nombreux cars sont stationnés devant le palais, desquels sort une foule nombreuse : la grande salle était entièrement remplie par le public.

Martine Aubry, mairesse de Lille, prend la parole pour soutenir sa candidate.

Peu après le dĂ©but de l’Ă©vĂ©nement et la participation d’intervenants de la sociĂ©tĂ© civile, comme le climatologue Jean Jouzel, Martine Aubry, mairesse de Lille fait l’ouverture des discours politique. Elle rĂ©affirme son soutien Ă  Anne Hidalgo et la prĂ©sente comme la digne successeuse de la gauche socialiste, ne se privant pas de citer Pierre Mauroy ou François Mitterrand entre autres.

Bernard Cazeneuve, ancien ministre de l'intérieur sous François Hollande était également présent à ce meeting.

C’est ensuite au tour de Bernard Cazeneuve de prendre la parole. L’ancien Ministre de l’Intérieur et Premier Ministre de François Hollande, membre de l’équipe de campagne d’Anne Hidalgo, a détaillé les nombreuses propositions de la candidate en matière de sécurité, et offrant son “soutien absolu” à “une très grande dame”.

Olivier Faure, premier secrétaire du Parti Socialiste prend la parole.

C’est finalement Olivier Faure qui conclut cette première partie avant le discours de la candidate. Le premier secrétaire du Parti Socialiste rappelant les différents points du programme de sa candidate, et lui assure qu’elle pourra “compter sur tous les militants” du PS pour la soutenir.

Anne Hidalgo arrive sur scène sous les applaudissements des militants.

Plus de 2 heures après le dĂ©but du meeting, Anne Hidalgo arrive sur scène pour prendre la parole, accueillie par Olivier Faure au devant de la scène et les applaudissements venant de l’entièretĂ© de la salle. Après la diffusion d’un petit film et un rapide changement de pupitre, la candidate prend la parole pour exposer ses nombreux objectifs et promesses de campagne au public :

La candidate aux élections présidentielles offre un discours dynamique.

Sur la question Ă©cologique, la mairesse de Paris promet notamment la mise en place d’une “ISF climatique qui pèsera sur les mĂ©nages aisĂ©s dont le patrimoine Ă©met le plus de carbone”, ou encore “d’atteindre la neutralitĂ© carbone en 2050”, et de faire voter au parlement “chaque annĂ©e un budget carbone de la nation”
Pour le domaine social, la candidate affirme vouloir amener Ă  “60% d’une classe d’âge le nombre de diplĂ´mĂ© du supĂ©rieur”, promet “une rĂ©forme profonde de nos institutions”, et s’engage Ă  mettre en place “une loi de programmation sociale dès l’Ă©tĂ© 2022, pour atteindre l’Ă©galitĂ© totale des salaires en cinq ans”.
Elle a enfin rappelĂ© son engagement fort et très critiquĂ© de “multiplier par deux le traitement de toutes les personnes au contact avec les Ă©lèves, ou pour commencer, d’aligner a minima le salaire des nouveaux professeurs sur le salaire des bac+5″, sous les applaudissements et encouragement de la salle.

L'équipe de campagne réunie autour de Anne Hidalgo à la fin du meeting.

A la fin du meeting, après un lancer de rose, l’ensemble de l’équipe de campagne et des intervenants se rĂ©unissent autour de la candidate pour chanter la Marseillaise. Après cela, l’hymne europĂ©en commence Ă  rĂ©sonner entre les murs de la salle, et les nombreux journalistes et militants s’approchent de la scène, difficilement restreint par le service d’ordre pour pouvoir interroger la candidate.

Quelques minutes plus tard, Anne Hidalgo quitte la salle entourĂ©e par le public et les journalistes qui s’agglutinent pour pouvoir approcher la candidate. Les applaudissements et les cris d’encouragement rĂ©sonnent de toute part. si Anne Hidalgo n’est actuellement crĂ©ditĂ©e aux Ă©lections prĂ©sidentielles que de 5% des scrutins par les sondages, elle a en tout cas su convaincre ses militants et son public lillois.

Anne Hidalgo quitte la salle, entourée par la foule et les journalistes
Anne Hidalgo quitte la salle, entourée par la foule et les journalistes.

Une rĂ©action Ă  “Anne Hidalgo au Grand Palais Ă  Lille pour lancer sa Campagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les images présentées sur ce site appartiennent à leurs auteurs. Pour toute réutilisation, contactez-nous à contact@collectif-gerda.fr