Il est possible que le site mette un peu de temps à charger… mais ça en vaut la peine !

La jeunesse étudiante se rassemble devant les CROUS

Le 23 septembre dernier, Doona, étudiante montpelliéraine de 19 ans avait décidé de mettre fin à ses jours en se jetant sous un train. Cet acte serait la conséquence d’une pression exercée par le CROUS de Montpellier qui aurait menacé d’expulser l’étudiante en psychologie de son studio universitaire après que celle-ci ait tenté de se donner la mort une première fois. Mais les gestes de Doona seraient originellement dus à une accumulation, depuis plusieurs mois, d’un harcèlement dans la rue et sur les réseaux sociaux à cause de sa transgenrité. Ces accusations portées par le SCUM (Syndicat de Combat Université de Montpellier) envers le CROUS Occitanie se sont donc suivies d’une vague de soutien et de révolte nationale sur les réseaux sociaux, à la fois contre la précarité étudiante dans les CROUS mais également contre les violences que subissent les personnes transgenres.

Ce lundi 28 septembre, des milliers de personnes se sont rassemblées devant les RU (Restaurants Universitaires) et CROUS (centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires) de France pour rendre hommage à Doona, mais aussi pour protester contre l’agissement de ces établissements publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les images présentées sur ce site appartiennent à leurs auteurs. Pour toute réutilisation, contactez-nous à contact@collectif-gerda.fr