Lille le 17 Décembre, entre sourires et larmes

A peine de retour dans les Flandres, c’est appareil à la main que je suis descendu dans les rues. Dans la foule jaune, rouge et noire pouvaient se distinguer des sourires.

Au-delà du fait que la manifestation est un message politique, il s’agit d’un moment de partage. Que ce soit en famille, entre amis ou entre concitoyens. Paroles scandées, musiciens qui jouent et pétards qui résonnent : on se croirait à une fête de village.

Cet esprit candide n’a demeuré que de brefs instants cependant. Interrompu par une forte répression, le ciel lillois, rapidement terni par la fumée blanche du gaz lacrymogène ; tandis qu’au sol, des projectiles non identifiés causaient la panique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les images présentées sur ce site appartiennent à leurs auteurs. Pour toute réutilisation, contactez-nous à contact@collectif-gerda.fr