Il est possible que le site mette un peu de temps à charger… mais ça en vaut la peine !

Nantes, découverte de la Cité des Ducs sous le masque.

Entre deux pluies d’un septembre maussade, voyage dans la capitale historique de la Bretagne.

Autrefois très industrialisée, Nantes est entrée dans le XXIe siècle avec l’ambition d’incarner un renouveau culturel : Les Machines de l’Île depuis 2004, Le Voyage à Nantes lancé en 2011, et des lieux comme Trentemoult ou le Hangar à Bananes. D’un bout à l’autre du centre-ville, les rues et boulevards aux immeubles haussmanniens se succèdent et ne se ressemblent pas, tantôt agrémentés de fanions et drapeaux, tantôt abritant bars et restaurants. Jusqu’à ce que l’Île se dévoile, béton à nu et encore parsemée de rails.

Bouleversée par la crise du COVID-19, autant en fréquentation qu’en ambiance, c’est le fantôme de la ville de mon enfance que je vous fais ici découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les images présentées sur ce site appartiennent à leurs auteurs. Pour toute réutilisation, contactez-nous à contact@collectif-gerda.fr