Il est possible que le site mette un peu de temps Ă  charger… mais ça en vaut la peine !

Une matinée à Calais avec Migraction

Migraction, un groupe de bĂ©nĂ©voles qui agit depuis la crĂ©ation de la jungle de Calais en 2016 nous a permis de venir avec eux voir le fonctionnement de leurs actions. A la tĂȘte de l’organisation, Sophie, professeur de philosophie et Bamba, son mari. Les bĂ©nĂ©voles s’occupent de loger les migrants le temps d’un week-end, du samedi matin au lundi soir afin de leur permettre du repos le temps de quelques jours. Certains s’occupent du transport, d’autres de l’hĂ©bergement, sur la base du volontariat. Une vingtaine de bĂ©nĂ©voles s’affairent Ă  la tĂąche d’organisation, essayant, week-end aprĂšs week-end, de rendre la vie moins difficile aux hommes habitant Calais pour rejoindre l’Angleterre.

3 rĂ©actions Ă  “Une matinĂ©e Ă  Calais avec Migraction

  1. Bonjour Guillaume,
    Ravie que la série vous plaise.
    En faisant ce reportage, je me suis posĂ©e la mĂȘme question que vous. J’en ai discutĂ© avec Sophie qui m’a expliquĂ© que ce n’Ă©tait pas un risque pour eux, en France. J’ai donc pris en photo uniquement les gens qui Ă©taient d’accord pour ĂȘtre photographiĂ©.

  2. Bonjour
    J’accueille ce WE. Je vous fĂ©licite vraiment pour ce magnifique tĂ©moignage. Une petite rĂ©serve toutefois : ne vaut-il pas mieux conserver l’anonymat pour les migrants ? Quel est vĂŽtre avis sur ce point ? Merci encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les images présentées sur ce site appartiennent à leurs auteurs. Pour toute réutilisation, contactez-nous à contact@collectif-gerda.fr