Il est possible que le site mette un peu de temps à charger… mais ça en vaut la peine !

À l’intérieur : une histoire de confinement

C’est un témoignage d’étudiant de plus que vous trouverez ici. Pas celui du plus démuni, ni du plus à plaindre, mais ce n’est pas un concours.

Depuis maintenant un an nous avons mis nos vies en pause. Le COVID-19 (je ne peux me résoudre à dire “la”) tue dans les hôpitaux et EHPAD, mais il est aussi meurtrier dans nos têtes. Il démonte les fondations de nos amitiés naissantes, décapite nos projets et souffle sur les dernières étincelles d’espoir. Ce virus nous prend ce que nous avons de plus précieux : notre temps, notre jeunesse, notre fougue et notre désir d’agir. Mais pas de place pour tout ça dans les médias : la réalité de nos hôpitaux est déjà bien trop dure à assumer.

Quelques photos, un court texte plus ou moins poétique : c’est une réalité qui se dévoile, le récit d’une histoire au ralenti, invisible car elle ne se déroule que dans l’intime. Bienvenue chez moi.

Le temps s’étire en un jour constant
Lundimanche toute la semaine,
Mélancolie du confinement.
Mélodie de ma peine
Résonne sur les murs blancs
Pas de folie, d’émerveillement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les images présentées sur ce site appartiennent à leurs auteurs. Pour toute réutilisation, contactez-nous à contact@collectif-gerda.fr