Il est possible que le site mette un peu de temps Ă  charger… mais ça en vaut la peine !

C’est la rentrĂ©e pour les Gilets jaunes

Le 12 septembre marque le retour du rituel hebdomadaire ; la manifestation des Gilets jaunes. Après le confinement, l’Ă©tĂ© encovidĂ©, le retour des Gilets jaunes restait incertain mais les revoilĂ , toujours aussi en forme.

La manifestation a rassemblĂ© environ 300 personnes ce samedi. Le dĂ©part s’est fait Ă  la Porte de Paris, le parcours a Ă©tĂ© marquĂ© par plusieurs longs arrĂŞts. Les manifestants ne voulaient pas respecter le parcours dĂ©clarĂ©, ils cherchaient Ă  rejoindre le boulevard Victor Hugo, puis chaque grande artères successivement.

Les forces de l’ordre ont bloquĂ© les manifestants systĂ©matiquement sans utiliser la force. C’est la première manifestation des Gilets jaunes Ă  Lille depuis longtemps oĂą il n’y a pas eu de gaz lacrymogène, de charge, de nasse ou d’interpellations arbitraires. Cette manifestation a Ă©tĂ© marquĂ© par le calme tant de la part des manifestants que de la part des forces de l’ordre.

La proximitĂ© entre les forces de l’ordre et les gilets jaunes Ă©tait assez impressionnante car assez rare. On a pu assister Ă  une tentative de discussion, une rĂ©elle proximitĂ©, et surtout un grand calme.

Cette manifestation a aussi rassemblĂ© les “anti-masques”, un petit groupe de manifestants qui exprime une mĂ©fiance du gouvernement vis Ă  vis de la Covid-19. “il n’y a pas de virus” a t-on pu entendre.

La marche se dirige vers le SĂ©bastopol et suit le parcours dĂ©clarĂ© qui n’est pourtant pas bloquĂ© Ă  la circulation. Les gilets jaunes se retrouvent donc Ă  devoir rĂ©orienter les conducteurs.

16h24, rue SolfĂ©rino devant le SĂ©bastopol : un petit groupe de manifestants interpelle les policiers “vous ĂŞtes comme nous, vous non plus vous n’avez pas de sous”. Une manifestante s’approche du Commissaire de Police (habillĂ© en civil) et lui touche le pantalon sans que celui-ci ne rĂ©agisse. Scène impressionnante de sang-froid auquel les forces de l’ordre lilloises ne nous avaient pas habituĂ©es.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les images présentées sur ce site appartiennent à leurs auteurs. Pour toute réutilisation, contactez-nous à contact@collectif-gerda.fr