Il est possible que le site mette un peu de temps Ă  charger… mais ça en vaut la peine !

La Face B du Cabaret Vert débarque à Charleville-Mézières

Depuis le 19 aoĂ»t et jusqu’au 26 septembre, un festival peu commun s’est installĂ© dans les locaux de l’ancienne usine de la MacĂ©rienne de la ville ardennaise, Charleville-MĂ©zières. La culture y est Ă  l’honneur, avec des concerts bien Ă©videmment mais aussi des confĂ©rences, dĂ©bats, activitĂ©s pour le jeune public et des rendez-vous citoyen. Les bĂ©nĂ©voles de l’association Flap retrouvent le plaisir d’accueillir les festivaliers dans un dĂ©cor qui mĂŞle le mystĂ©rieux Steam punk Ă  des rĂ©fĂ©rences rĂ©tro.

Le petit frère du Cabaret Vert

Depuis sa création en 2005 le festival Cabaret Vert donne lieu, chaque dernier week-end août à une invasion de festivalier à Charleville-Mézières. Mélangeant tous les genres, pop, rock, reggae, blues ou encore jazz il a vite trouvé sa place dans le cœur des Ardennais. Malgré sa place parmi les 12 plus gros festivals de France, il a su conserver un aspect familial ravissant les festivaliers les plus déterminés aussi bien que les familles.

Seulement, la pandĂ©mie de Covid19 qui sĂ©vit depuis dĂ©but 2020 ne l’a pas Ă©pargnĂ© : d’abord annulĂ© en 2020, on a cru Ă  son grand retour cette annĂ©e, sans succès. C’est finalement son petit frère, ou plutĂ´t sa “face B” qui s’est installĂ© dans les locaux de la MacĂ©rienne. Festival hybride, Face B Ă  conservĂ© la recette du Cabaret Vert : 4 jours de concerts payants du 26 au 29 aoĂ»t. Ainsi, des stars nationales et internationales de toutes gĂ©nĂ©rations ont dĂ©filĂ© sur la scène carolo-macĂ©rienne. Pour n’en citer que quelques uns, Pomme, PLK, I AM ou encore Benjamin Biolay ont fait le dĂ©placement. L’association Flap a cependant su s’adapter avec brio au contexte sanitaire, en organisant un tas d’Ă©vènement pendant un mois entier : avec l’aide prĂ©cieuse des bĂ©nĂ©voles, la fĂŞte ne s’arrĂŞte jamais. Des concerts gratuits sont accessibles Ă  toustes sur simple prĂ©sentation d’un pass sanitaire, et ce jusqu’Ă  la fin du festival. Les thĂ©matiques se succèdent : bandes-dessinĂ©es, Ă©co week-end, le festival se joint mĂŞme au festival mondial des marionnettes lors de ses deux dernières semaines, pour un temps fort marionnettes ! En bref, il y en a pour tous les goĂ»ts : Face B, c’est un vent de bonheur qui fait du bien Ă  la ville.

Un festival Ă©co-citoyen

Depuis sa crĂ©ation, le Cab comme on aime l’appeler se dĂ©marque par son engagement Ă©cocitoyen : Face B ne dĂ©roge pas Ă  la règle. L’association Flap garde Ă  cĹ“ur la sauvegarde de l’environnement : le festival est parsemĂ© de confĂ©rences et de dĂ©bats engagĂ©s, se laissant imaginer un monde sans plastique, s’interrogant sur les Ă©nergies renouvelables. Face B c’est de la musique, mais pas que : Ă  la MacĂ©rienne, on peut vendre et acheter un vĂ©lo, des vĂŞtements, des bandes dessinĂ©es, des disques… Rien ne se perd, rien ne se crĂ©e, tout se recycle : le festival l’a bien compris. La sensibilisation est aussi de mise : ateliers pour les plus petits, telle que la fresque du climat pour comprendre les enjeux du dĂ©règlement climatique, sĂ©ance cinĂ© pour les plus grands. Le festival n’hĂ©site pas non plus Ă  mettre les mains Ă  la pâte, avec de la vaisselle Ă©co responsable et la mise Ă  disposition de cendriers de poche !

Vous l’aurez compris, c’est mission accomplie pour Face B qui a su perpĂ©tuer l’âme du Cabaret Vert en ces temps difficiles et mettre du baume au cĹ“ur des festivaliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les images présentées sur ce site appartiennent à leurs auteurs. Pour toute réutilisation, contactez-nous à contact@collectif-gerda.fr